Les bébés se présentent pour l’accouchement tête en bas dans l’immense majorité des cas.

Dans 4% des grossesses, le bébé présente ses fesses en bas : c’est la présentation en siège (présentation podalique).
Si le bébé est assis en tailleur (jambes fléchies sous les fesses du bébé), on parle de siège complet.
Si le bébé présente ses fesses en premier avec les jambes en extension vers le buste, le siège est dit décomplété.

Plusieurs solutions peuvent vous être proposées pour essayer de faire tourner le bébé : des méthodes alternatives, comme l’acupuncture ou l’ostéopathie ou une tentative de retournement manuelle du bébé en milieu hospitalier.

Une tentative de retournement du bébé (version par manœuvre externe) peut être réalisée au cours du 8ème mois.
Elle consiste à essayer de mettre le bébé la tête en bas par une pression douce au niveau de l’abdomen sous contrôle échographique. Cette manœuvre est contre-indiquée dans certains cas et n’est pas très agréable pour la future maman.

Le taux de réussite de cette technique n’est que de 50 à 60%. Une seconde tentative de version par manœuvre externe peut être proposée. En cas d’échec, se pose la question du mode d’accouchement.

 Voie basse ou césarienne?

La question reste très discutée au sein du corps médical. La présentation podalique est considérée comme une variation de la normalité, cependant l’accouchement par voie basse d’un bébé en siège a toujours été perçu par les médecins comme moins favorable que la présentation céphalique, en raison des possibles risques liés à un manque de progression du bébé dans le bassin.

Deux examens donnent les informations nécessaires pour le choix du mode d’accouchement :

– L’échographie fœtale : elle donne les mensurations du diamètre de la tête du bébé et permet de s’assurer qu’il a bien des mensurations dans les normes et la tête fléchie.
– La radiopelvimétrie ou IRM du bassin maternel : cette imagerie donne les dimensions exactes des différents diamètres intérieurs du bassin maternel.
Ces mesures permettent de s’assurer que les mesures de la tête sont compatibles avec les diamètres intérieurs du bassin de la mère, si la flexion de la tête est correcte mais aussi de voir quelle est l’orientation de la tête du bébé dans le bassin.

Objet de nombreuses controverses, parfois banni de certaines maternités suisses, l’accouchement par voie basse d’un bébé en présentation par le siège fait progressivement son retour en salle de naissance, pour peu que tous les voyants soient verts.