Pendant la grossesse

Il est primordial pour votre santé et celle de votre bébé d’avoir une alimentation adaptée, consciente et de qualité.
Une alimentation aussi diversifiée que possible, en respectant quelques menues restrictions, va vous permettre de passer une grossesse sereine, en continuant de vous nourrir avec plaisir, en toute sécurité.

Toxoplasmose, Listériose, késako ?

La toxoplasmose est transmise par les selles des chat dans lesquelles se trouvent le toxoplasme. Si vous n’êtes pas immunisée il faut prendre certaines précautions d’hygiène et alimentaires. Les légumes consommés crus doivent être bien lavés à l’eau claire, la viande doit être consommée bien cuite.
(Parenthèse : Si vous êtes propriétaires d’un chat, on s’occupe de sa litière avec des gants et on se lave les mains soigneusement après)

La listériose est une maladie infectieuse due à une bactérie la listeria, qui est fréquemment rencontrée dans notre environnement. Il est recommandé d’éviter les aliments à risque et ce, d’autant plus que la bactérie n’altère ni l’aspect, ni l’odeur, ni le goût des aliments : fromages au lait cru (surtout les pâtes molles), croûte des fromages, charcuterie cuite (rillettes, pâtés, foie gras, produits en gelée, etc.), aliments servis à la coupe, poissons fumés, poissons crus, coquillages crus, graines germées crues (soja…), viande crue.
(Parenthèse : Il est important de nettoyer soigneusement votre réfrigérateur très régulièrement.)

Compléments alimentaires

La plupart des gynécologues et des sages-femmes prescrivent en prévention durant la période pré-conceptionnelle, de l’acide folique en comprimés. Durant le premier trimestre, l’acide folique prévient les carences et protège du spina bifida et d’autres malformations foetales. Les légumes verts, les œufs et les légumineuses sont également une bonne source de folates, permettant au système nerveux central du bébé de se développer correctement.

Le besoin en fer augmente jusqu’à deux fois plus qu’avant la grossesse. L’apport renforcé en fer permet au corps de produire davantage d’hémoglobine pour transporter l’oxygène vers la mère et le bébé. C’est pourquoi nombreux sont les gynécologues à prescrire à ce stade une supplémentation en fer, afin de prévenir une anémie avant l’accouchement, lui même souvent responsable d’une anémie en post-partum. 
Favorisée par la prise de comprimés de fer, la constipation est un autre trouble courant. Bouger, boire beaucoup et manger des fibres sous forme de graines, de noix, de céréales complètes et de légumes peuvent soulager.